Clinique Vétérinaire de Vimoutiers

Nos coordonnées

DRS LAURENT & OFFNER
Rue Eugène LANIEL
61120 VIMOUTIERS

Tél : 02.33.39.00.75

Docteur Dr LAURENT Daniel

Docteur Dr. OFFNER Franck

Docteur Dr. DARRIEU Marie


Voir le plan


Fiches santé

FICHES SANTE

Vous trouverez dans les rubriques de cette page, les réponses aux questions les plus courantes que vous vous posez au sujet de la santé de vos animaux.

IDENTIFICATIONS DES ANIMAUX DE COMPAGNIE

 Pourquoi?

L'identification des chiens a été rendue obligatoire en 1999.

Depuis le 1er janvier 2012, cette obligation a été étendue aux chats, nés après le 1er janvier 2012.

Légalement en France, on n'a le droit de vendre ou même de donner, que des chiens ou des chats identifiés.

Par ailleurs l'identification est le seul moyen pour son propriétaire de retrouver son animal perdu : toutes les semaines nous sont apportés des animaux en divagation: une simple vérification nous permet de contacter leurs maîtres alors qu'un animal non identifié sera systématiquement conduit en refuge où il sera proposé à l'adoption dans le meilleur des cas.

ATTENTION ! dans le cas où l'animal est bien identifié il faut bien s'assurer que les changements suivants ont été notifiés au registre national : changement d'adresse, changement de propriétaire ou simple changement de téléphone. Pour cela il suffit de renvoyer la carte avec les modifications à l'adresse indiquée.

Enfin, pour voyager avec son animal (à l'étranger, en camping, en exposition...) ou pour le laisser en pension, l'identification de votre animal est suceptible d'être vérifiée.

 

Comment?

Il existe 2 moyens pour identifier vos animaux :

Le tatouage au dermographe et la puce électronique

-Le tatouage au dermographe est un système d'aiguilles qui envoient de l'encre sous la peau afin d'écrire un code unique pour chaque animal. En général il figure sur la face interne du pavillon de l'oreille, plus rarement sur la face interne de la cuisse. Il doit être réalisé sous anesthésie générale.

-La puce électronique est un dispositif électronique de la taille d'un grain de riz que l'on injecte sous la peau de l'animal et qui y reste toute sa vie. Elle n'emet aucune onde mais réfléchit l'onde qu'un lecteur lui envoie pour lire le numéro correspondant. Elle se pose lors d'une consultation sans nécessiter d'anesthésie.

 

Avantages et inconvénients

Le tatouage est visible directement et renseigne tout de suite sur le fait que l'animal est identifié. Par contre il nécessite une anesthésie générale et sa lisibilité dans le temps est parfois limitée (poils, peau sombre, blessures...)

La puce electronique est très simple d'installation et reste intacte au cours du temps.

Leur coût est sensiblement le même.

Pour voyager à l'étranger, la puce électronique est, dans certains pays, le seul moyen reconnu d'identification.

=> Nous vous conseillons:

-le tatouage par dermographe pour vos chat(te)s, notamment lorsqu' ils sont anesthésiés pour leur stérilisation

-la puce électronique pour vos chien(ne)s, et les animaux devant voyager à l'étranger.

 

 

 

ACQUISITION D'UN CHIOT/CHATON

Tout d'abord il faut bien savoir que l'acquisition d'un animal est un acte volontaire qui engage le futur maître pour de longues années. L'acte doit être bien réfléchi :

- en aucun cas on ne doit "offrir" un animal à quelqu'un

- il faut bien s'assurer que l'on pourra subvenir à ses besoins : avoir du temps pour les sorties, pour son éducation, pouvoir assurer ses besoins en alimentation et pour ses soins de santé...

- si vous prenez un chiot attendez impérativement qu'il soit resté avec sa mère au moins jusque l'âge de 2 mois 1/2, afin qu'il ait pu acquérir une éducation maternelle lui permettant de bien se développer au sein de votre foyer.

 

Le choix de la race

Même s'il est tentant de "craquer "pour l'aspect physique d'une race, il faut absolument tenir compte de tous les critères de cette race:

- sa taille est elle adaptée à votre habitation et à votre mode de vie ? un chien de grande race a besoin de plus d'espace pour son exercice physique, son espérance de vie est en général plus courte et le coût en alimentation et pour ses soins de soins de santé est proportionnel à son poids adulte.

- le caractère de la race est à prendre en considération. Il existe des chiens de garde, de travail, de chasse, de sport... dont l'aptitude à en faire des chiens de compagnie est très variable, et dépend aussi de votre mode de vie : enfants ou pas à la maison, jardin ou pas, présence d'autres animaux... Nous pourrons vous renseigner sur la spécificité de chacune des races.

- enfin certaines races sont prédisposées à certaines maladies, ou bien nécessite tout simplement des soins particuliers (races à poils long, à oreilles tombantes...)

 

Mâle ou femelle?

La première chose à prendre en considération pour le choix du sexe est la présence préalable ou non d'autres animaux dans le foyer. La cohabitation entre mâles et femelles est forcément problématique au moment des chaleurs. Par ailleurs la cohabitation entre 2 mâles non castrés peut parfois s'avérer difficile.

Si vous prévoyez de stériliser votre animal, le choix du sexe revêt assez peu d'importance. Par contre si vous prévoyez de les garder "entiers" il faudra s'accomoder des désagréments liés aux particularités sexuelles de chacun : pour les femelles : pertes sanguines, attraction des mâles, montée de lait, portées non désirées... et pour les mâles : marquage urinaire, fugues, vocalises...

 

Où le choisir ?

Il existe de nombreux moyens de se procurer un animal.

- vous pouvez choisir de redonner une chance à un animal provenant d'un refuge : vous aurez souvent un choix important avec possibilité de choisir un animal déjà adulte. Renseignez vous alors bien sur son caractère et éventuellement sur les raisons de son abandon (décès du maitre, fugues, agressivité avec les congénères...) afin de s'assurer que l'adoption pourra se faire dans de bonnes conditions.

- par connaissance ou sur annonce : s'il s'agit d'un chiot exigez de voir les parents et le milieu où il a évolué. Il est alors prudent de le faire examiner à votre vétérinaire pour s'assurer de son état de santé ou sur d'éventuels défauts.

- en animalerie, à un salon du chiot : vous n'avez pas forcément contact avec le propriétaire des parents, les chiots peuvent être très jeunes (surtout si ils proviennent de l'étranger) et surtout la mise en contact de nombreux chiots d'origines différentes favorise fortement l'émergence de maladies contagieuses.

- chez un éleveur : il s'agit d'un professionnel qui connait bien la ou les quelques races qu'il produit. Vous verrez forcément la mère du chiot (sauf s'il s'agit d'un "revendeur multirace" à fuir) et vous fournira les conseils sur la race choisie.

 

Quels documents doivent accompagner l'animal?

Quelque soit son origine et même si il vous est donné, l'animal doit être identifié (puce ou tatouage) et il vous est alors remis un Certificat d'identification (provisoire ou définitif).

Le seul document qui atteste que votre chien est "de race" est, outre la mention indiquée sur l'Attestation de vente, le Certificat de naissance (Pedigree provisoire) s'il s'agit d'un chiot ou le Pedigree définitif s'il s'agit d'un adulte confirmé.

Le Carnet de vaccination ou le Passeport européen est le document sur lequel figure les injections vaccinales que l'animal a reçu par le vétérinaire. Il peut aussi contenir les informations concernant les traitements déjà reçus comme les vermifuges ou les insecticides.

Enfin le Certificat vétérinaire avant cession a été rédigé quelques jours avant la cession et contient toutes les anomalies éventuelles que le vétérinaire aurait pu déceler lors de son examen attentif.

 

L'accueil à la maison

Si l'arrivée d'un nouvel animal est pour vous source de joie, c'est avant tout pour lui une source de stress : séparé de sa mère et de ses frères et soeurs, il doit s'adapter à un nouvel environnement et à ses nouveaux maîtres. Dès son arrivée aménagez lui un coin douillet qui ne soit pas sur un lieu de passage. Vous pouvez lui mettre un linge épais ou une peluche sur lequel il viendra se blottir comme il le faisait avec sa fratrie.

Les premières nuits, il y a de fortes chances qu'il pleure : laissez le seul, il apprendra ainsi à devenir indépendant et équilibré.

La propreté : le jeune chien ne contrôle pas encore ses sphincters, et il lui arrivera de faire ses besoins dans la maison. Pour l'apprentissage de la propreté  il faut surtout récompenser les moments où l'animal fait bien : sortez le très régulièrement et surtout après une phase de sommeil ou après les repas. A chaque fois qu'il fait dehors, félicitez le très expressivement.

A l'inverse il est inutile de le gronder si il ne s'oublie pas devant vous car même si il vous semble penaud (car il vous voit contrarié) il n'associe pas votre attitude à ce qu'il a fait quelque temps avant. Mais s'il fait en votre présence, gronder le et apportez le aussitôt à l'extérieur. Ne nettoyer pas devant lui, il prendra pour un jeu ou une sollicitation le fait que vous baissiez à son niveau.

Un animal qui a été habitué a faire ses besoins sur un sol dur (chenil, carrelage, cour,...) mettra beaucoup plus de temps à acquérir la propreté.

Pour les chatons, la propreté est systématique lorsqu'il détecte la litière, à condition que vous l'ayez disposée dans un lieu accessible et calme.

La découverte du monde extérieur : les premières semaines vont être les plus importantes, c'est l'âge des découvertes et des apprentissages. C'est pourquoi il est bien d'avoir prévu du temps avec lui à son arrivée et ne pas le laisser seul toute la journée.

Plus cette période sera riche en découvertes (sons, contacts avec d'autres animaux, personnes...) et en expériences heureuses (jeux, promenades,...) plus l'équilibre comportemental de votre chien sera solide : c'est l'occasion pour lui de se socialiser en dépassant ses peurs , et de developper de nouvelles sensations. Veillez tout de même à ce que les stimulations aient lieu dans le calme et progressivement pour ne pas induire de stress.

A l'accueil d'un chaton il faut le laisser se familiariser avec l'environnement intérieur quelques semaines avant de le sortir. Vous veillerez également à enrichir son milieu et n'hésitez pas à jouer avec lui et à le manipuler mais sans jamais le contraindre.

 

LES NOMS EN 2019

 Pour choisir le nom de votre nouveau compagnon, sachez que traditionnellenment à chaque année de naissance de l'animal correspond une lettre de l'alphabet : en 2019 c'est l'année des P, donc il conviendra de choisir un nom commençant par la lettre . Si cela est très souvent le cas chez les chiots de race, cela ne revêt aucun caractère obligatoire.

Pour vous aider à trouver des idées, voici une liste non exhaustive de noms commencant par P :

  Femelles :

Pacifia Padmé Page Paillette Paloma Pamela Pandora Papillon Paprika Pâquerette Paris Pastelle Pat Patoune Paula Peach Peggy Pepette Pepita Pepite Perla Perle Pétale Pétra Pétunia Phoebe Pina Pink Piplette Pistache Pitchoune Pitty Plume Polly Pomette Ponita Poona Poupée Poupette Prada Praline Précieuse Princess Priska Prudence Prune Prunelle Pryscillia Punky Pupuce ....... 

 

 Mâles :

Pablo Pacha Pachy Paco Paf Pago Panache Pancake Pancho Paolo Papaye Papyrus Parker Passoa Pastel Patapouf Patch Pato P-diddy Peace Pearl Pegasus Pépito Pepper Pepsi Pharaon Picasso Pilou Pipo Pirate Pluto Pogo Pollux Polochon Pom Pompon Pongo Poof Popeye Potter Poussin Prince Puggy Pulco Puma Pumba Punch Puppy Push Python....... 

VERMIFUGATION

Il s'agit de l'élimination des parasites internes de nos animaux. Ce sont des organismes hébergés la plupart du temps dans leur tube digestif, où ils se nourrissent et se reproduisent aux dépens de leur hôtes.

Les animaux se contaminent de plusieurs façons :

-le plus souvent par ingestion d'oeufs ou de larves lors de leur parcours à l'exterieur, là où toute sorte d'animal domestique ou sauvage est passé avant lui.

-certains vers sont transmis par l'intermédiaire des puces (dipylidium caninum)

-les chiots sont très souvent contaminés soit avant la naissance à travers le placenta, soit après la naissance par l'intermédiaire du lait de leur mère.

La prolifération des parasites internes peut rendre votre animal malade : de la simple diarrhée benigne, jusqu'à l'occlusion intestinale ou la cachexie. Par ailleurs il faut savoir que la plupart des vers rencontrés chez les chiens et chats sont transmissibles à l'homme et notamment aux enfants plus exposés.

Il existe deux sortes de vers :

- les vers ronds ou némathelminthes, comme les ascaris (ce sont les plus courants : longs et fins comme des petits "spaghettis"), les strongles ou les trichures, sont des vers à section ronde.

- les vers plats ou plathelminthes, comme le dipylidium ou les taenias s'eliminent dans les selles par "segments" (ce sont les "grains de riz" que vous pouvez parfois observer dans les selles ou sur le pelage)

Ces 2 familles ne sont pas traitées par les même antiparasitaires.

Les traitements existent sous différentes formes : comprimés, pâtes, liquides, pipettes à appliquer sur la peau, injections...

Nous vous conseillons les fréquences suivantes :

-pour les adultes :

chiens : vermifugation 2 à 4 fois par an selon leur mode de vie. chat : tous les 3-4 mois

-pour les chiots et chatons acquis à l'âge de 2-3 mois : vermifugation tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois

-pour les chiennes gestantes : (attention toutes les molécules ne sont pas autorisées dans ce cas)

vermifugation 2-3j avant la saillie, 10-15j après la saillie puis 10-15j après la mise-bas.

 

N'hésitez pas à venir vous renseignez auprès du vétérinaire, le cas échéant avec votre animal que vous pourrez peser pour avoir le traitement le mieux adapté.

 

 

 

 

TRAITEMENT DES PARASITES EXTERNES

Nos animaux domestiques sont susceptibles d'héberger sur leur pelage de nombreux parasites.

Ce sont des arthropodes appartenant à la famille des acariens (tiques, gales, aoûtats, cheylétielles, demodex...) ou à la famille des insectes (puces, poux, moustiques, phlébotomes,...)

Au cours de leur cycle de vie elles ont besoin de venir se nourrir sur votre animal, et risque à cette occasion de lui transmettre des pathologies, propres à chaque parasite : la piroplasmose où la maladie de Lyme par les tiques, certains vers intestinaux par les puces, la leishmaniose par les phlébotomes, ... Les parasites eux même ou les maladies qu'ils transmettent sont susceptibles d'affecter également l'homme.

Par ailleurs elles sont responsables de désagréments très gênants pour vos animaux : grattage plus ou moins intense, léchage compulsif, dépilations, rougeurs, réactions de type allergiques ... 

Concernant les puces il est primordial de savoir que 5% seulement des puces se situent sur votre animal pour se nourrir mais les 95% restant sont disséminées sous forme d'oeufs, pupes ou larves dans l'environnement et peuvent être à l'origine d'infestation massive de votre maison ou appartement. Si vous ne voyez pas de puce sur votre animal, cherchez avec un peigne fin des traces de leurs excréments qui apparaissent comme des "grains de sable noir". Par précaution il est recommander de traiter préventivement tous les animaux d'une maison.

Il existe de très nombreux traitements contre les parasites externes. Attention, certains produits recommandés pour traiter les chiens sont extrêmement toxiques pour les chats !

Différentes formes de traitement existent : pipettes, shampoings, comprimés, colliers, .... et toutes les molécules ne se valent pas : il faut faire très attention au mode d'action et à la durée d'action de la molécule choisie : 2 présentations en pipette peuvent avoir une efficacité extrêmement différente !

Enfin certains parasites nécessitent des traitements spécifiques (gales, demodex,...)

Pour tous renseignements, parlez en au vétérinaire.

VACCINATION DES CHIENS

Les chiots peuvent être vaccinés dès l'âge de 2 mois (voire 1 mois en collectivité). Certaines maladies infectieuses peuvent être très graves sur de jeunes organismes qui peuvent les contracter de façon indirecte sans nécessairement être en contact avec des animaux malades (passage dans des lieux infectés, transport de virus par les mains, les chaussures...)

Une vaccination complète se réalise la première année en 2 voire 3 injections. Puis la protection est maintenue à l'aide d'une injection tous les ans pour certaines maladies, et tous les 2 ans pour d'autres.

Pour que la réponse immunitaire au vaccin soit optimale, la vaccination doit se faire obligatoirement sur un animal en bonne santé qui de plus aura été vermifugé récemment.

Les principales maladies contre lesquelles on vaccine les chiens sont :

La Rage

C'est une maladie mortelle transmissible à l'homme. Elle a été éradiquée en France mais des cas sporadiques réapparaissent régulièrement (dernier épisode en mai 2015) à la faveur de transports illégaux de chiens de particuliers depuis des pays infectés. La vaccination antirabique est obligatoire pour les chiens de 1ère et 2ème catégorie, lors de voyages à l'étranger ou lors de rassemblements d'animaux (exposition, pensions,...)

La Parvovirose

C'est une maladie extrêmement contagieuse et particulièrement dangereuse pour les chiots chez qui elle est souvent mortelle. Les symptômes sont essentiellement digestifs (anorexie, vomissements, diarrhée souvent hémorragique ...) et généraux (fort abattement, fièvre, déshydratation ...)

La Maladie de Carré

Cette maladie infectieuse virale très contagieuse peut affecter les chiens de tous âges et possède un fort taux de mortalité. Les premiers symptômes peuvent être une forte fièvre, de l'abattement, une perte d'appétit et de la toux avant de faire place à des signes digestifs, occulaires voire nerveux.

La Leptospirose

C'est une maladie bactérienne transmise par de l'urine de rongeur contaminé. Les chiens peuvent se contaminer en buvant dans une flaque d'eau souillée ou par voie transcutanée. La leptospirose entraine de la fièvre, un abattement, et un ictère très marqué (muqueuses jaunes), parfois compliquée d'atteinte rénale, cardiaque ou nerveuse. L'homme est également sensible à cette maladie.

L'Hépatite de Rubarth

Cette maladie virale qui s'attaque notamment au foie peut évoluer rapidement et donner des symptomes divers : gastroentérite, toux conjonctivite. Il n'existe pas de traitement spécifique.

La Toux de Chenil

Il  s'agit d'une trachéo-bronchite infectieuse contagieuse que les chiens peuvent contracter en collectivité lors de contact rapproché (expositions, chenil, élevage...). Elle est causée par différents agents pathogènes, virus et bactérie, et on peut s'en protéger soit par un vaccin associé au vaccin habituel par injection, soit de façon plus complète par un vaccin que l'on administrera dans la narine de votre chien.

 

Enfin il existe d'autres vaccins moins utilisés dans notre région mais qui peuvent s'avérer utiles si vous voyager en France ou à l'étranger. Il s'agit notamment des vaccins contre des maladies d'origine parasitaire comme la Piroplasmose ou la Leismaniose.

 

VACCINATION DES CHATS

Les chatons peuvent être vaccinés à partir de 2 mois, âge auquel ils sont le plus souvent adoptés. La consultation vaccinale est l'occasion d'un examen général afin de s'assurer de la bonne santé de l'animal ou de déceler d'éventuelles anomalies. La première année la protection vaccinale s'effectue grâce à 2 injections réalisées à 1 mois d'intervalle. L'éfficacité de la réponse immunitaire sera meilleure sur un animal correctement vermifugé.

Les principales maladies contre lesquelles les chats sont vaccinés sont :

Le "Coryza"

Le Coryza est en fait un groupe de maladie dues à des virus ou à des bactéries, les plus fréquents étant le calicivirus, l'herpesvirus et les chlamydies.

Cette affection extrêmement contagieuse et fréquente se traduit essentiellement par une atteinte des voies respiratoires supérieures (éternuements, nez qui coule...) et des yeux (conjonctivite sévère,...). L'état général peut être affecté par une perte d'appétit liée aussi à la perte d'odorat dues aux sécrétions nasales obstruantes, et une atteinte occulaire sévère (yeux fermés, paupières collées par les sécrétions) rendant necéssaire un traitement long et souvent par voie orale.

Un chat vacciné présentera moins d'épisode de coryza et surtout il s'agira alors de formes plus benignes.

Le Typhus

Le Typhus ou panleucopénie féline est causée par un parvovirus très contagieux et résistant dans l'environnement. Les chatons non vaccinés sont particulièrement sensibles à l'infection. Les animaux atteints présentent une gastro-entérite sévère (vomissements, diarrhée parfois hémorragique) et une prostation intense évoluant le plus souvent vers la mort.

La Leucose

Elle est due au virus leucémogène félin ou Felv. Ce virus très fréquent est à l'origine d'une baisse de l'immunité (favorisant l'apparition de maladies "opportunes"), d'une anémie ou de l'apparition de tumeurs. La transmission se fait de chat à chat, essentiellement par griffures, morsures ou lors de saillies mais la mère peut aussi le transmettre à son foetus. Une fois infecté, le chat peut resté porteur sain (sans symptôme mais contagieux pour les autres chats) ou bien développer la maladie souvent mortelle. Un test sanguin réalisable rapidement à la clinique permet de savoir si votre chat est porteur du virus. Il existe un vaccin qui protègera votre chaton dès l'âge de 8 semaines. 

Il existe un autre virus également de la famille des rétrovirus, appelé virus de l'Immunodéficience féline (ou FIV) qui provoque des symptômes proches et dont on peut déceler la présence chez votre chat à l'aide du même test que celui pour la Leucose. Cependant il n'existe actuellement aucun vaccin contre le FIV.

La Rage

Cette maladie mortelle et transmissible à l'homme a été éradiquée sur notre territoire, mais des cas sporadiques apparaissent régulièrement suite à l'introduction illégale d'animaux malades depuis l'étranger.

La vaccination est obligatoire pour certains voyages à l'étranger et dans les départements où des cas ponctuels se déclarent, et elle est exigée dans d'autres cas (rassemblement d'animaux, pensions,...)

 

 

CASTRATION/STERILISATION

 Il s'agit du retrait par intervention chirurgicale des glandes sexuelles mâles (testicules) ou femelles (ovaires).

 

CASTRATION DES CHIENS ET DES CHATS:

 

Pourquoi ?

*La raison la plus évidente est d'empêcher que votre animal ne se reproduise. Car contrairement à une idée fausse mais fortement ancrée, il n'est absolument pas bénéfique pour sa santé qu'un animal, mâle ou femelle se reproduise!

Pour les chiens, La castration est indispensable quand l'animal vit en permanence avec une femelle non stérilisée. Il arrivera forcement un moment où il échappera à votre vigilance et rencontrera la femelle même si vous tentez de les séparer.

Pour les chats, le risque majeur de le laisser se reproduire est la transmission de maladies graves au cours de l'accouplement avec la chatte (notamment risque de viroses : leucose, FIV)

*Les autres raisons sont liées aux comportements induits par l'instinct sexuel :

Les chats non castrés effectuent un marquage urinaire très odorant même à l'intérieur des maisons, vite insupportable. La compétition entre mâles autour des femelles est responsable de très nombreuses bagarres entre congénères, provoquant blessures, abcès et transmission de maladies. Les chats mâles non castrés ont aussi un territoire d'exploration beaucoup plus vaste que les chats castrés ce qui les rend plus vulnérables aux chocs avec les véhicules.

Les chiens non castrés effectuent aussi un marquage urinaire en levant la patte fréquemment alors qu'un chien castré jeune urinera comme les femelles. Ils détecteront les femelles en chaleurs dans le voisinage ce qui est suceptible de provoquer vocalises, et surtout fugues à l'origine de conflits avec le voisinage. Enfin la castration peut apaiser les conflits entre mâles mais le résultat n'est pas du tout assuré car diverses causes peuvent en être à l'origine. De même si le chien fugue régulièrement il se peut que ce soit pour d'autres raisons (chasse, peur, hyperactivité...)

*enfin la castration peut être envisagée pour prévenir ou contrôler certaines affections:

-par exemple un chien dont le ou les testicules ne sont pas descendus dans les bourses, court le risque de développer une tumeur testiculaire. la castration prévient ce risque.

-autre exemple: certaines affections de la prostate ou certaines tumeurs anales sont sous dépendance hormonale. La castration aide à contrôler leur développement.

 

Quand ? Comment ? Après?

La castration des jeunes chats et chiens est habituellement pratiquée en fin de croissance, juste avant la puberté, autour de 5-6 mois pour les chats, entre 5 et 10 mois pour les chiens (plus le chien est d'une race de petit format, plus tôt la croissance se termine).

Cette opération est pratiquée sous anesthésie générale sur un animal à jeun. Nous la réalisons le matin pour lui laisser le temps de se réveiller avant de vous le rendre dans l'après-midi.

Pour les chats il n'y a pas de suture. Pour les chiens il y aura des points de suture à faire enlever et certainement un carcan de protection à lui fixer au collier pour éviter qu'il ne se lèche.

Les mâles castrés sont en général un peu moins actifs et ont tendance à prendre de l'embompoint si ils ont de la nourriture à volonté. Il faudra donc veiller à leur donner une alimentation de qualité et en quantité appropriée.

 

STERILISATION DES CHIENNES ET DES CHATTES:

 

 Pourquoi ?

* il s'agit en premier lieu d'éviter une portée non souhaitée (jusqu'à 3 par an pour une chatte)

* mais chez les femelles les raisons de santé priment :

-une gestation est source de complications potentielles: mise bas difficile, éclampsie, mammite...

-mais même si la femelle n'est pas gestante, les particularités physiologiques du cycle sexuel, notamment chez la chienne, font qu'une stérilisation prévient:

+les infections utérines,

+les lactations nerveuses,

+les tumeurs mamaires si la stérilisation est précoce

+les kystes et les tumeurs de l'appareil génital

*enfin d'autres méthodes contraceptives non définitives existent qui préviennent la majorité des portées mais n'ont pas les impacts positifs sur la santé :

-la pilule chez la chatte (totalement contre-indiquée chez la chienne !): encore faut-il y penser à l'administrer et que la chatte ne la recrache pas!

-l'injection hormonale à renouveler plusieurs fois par an

 

Quand ?

Chez les chattes, le meilleur moment est en fin de croissance, vers l'âge de 5 - 6 mois

Chez les chiennes, il faut tenir compte du fait que plus la stérilisation est précoce, moins la chienne à de risque de souffrir plus tard de tumeurs mammaires. Si la chienne a eu des chaleurs, le meilleur moment pour intervenir dans de bonnes conditions est 3 mois après la fin des chaleurs.

 

Comment ?

Les ovaires sont des organes situés dans l'abdomen, à proximité des reins. Leur retrait exige donc une ouverture de la paroi abdominale sur quelques centimètres.

Cette opération se déroule évidemment sous anesthésie générale. Quelque fois durant l'intervention il s'avère nécessaire d'ôter également l'uterus pour raisons médicales (chatte en début de gestation, parois anormales...).

 

Après?

L'animal ressort de la clinique dans la journée. il est nécessaire de réduire ses efforts musculaires dans la semaine qui suit. Un pansement recouvrira les fils de suture qu'il conviendra de faire enlevés une dizaine de jours plus tard.

Bien entendu, votre chienne n'aura plus de pertes sanguines de sa vie, et n'attirera plus les mâles.

Comme pour les mâles il faudra être extrêmement vigilant sur la prise de poids et les quantités de nourriture distribuées : Il n'est pas fatal qu'une chienne stérilisée grossisse, mais elle grossira de façon certaine avec un régime inadapté !

 

 

QUEL AGE A VOTRE CHIEN/CHAT ?

Il n'y a pas de correspondance linéaire entre l'âge de votre animal et son équivalent en "âge humain". Globalement les chiens vieillissent à un rythme différent selon leur format : les chiens de grandes races vieillissent plus vite que les chiens de petites races. C'est pourquoi il est courant de rencontrer un Yorkshire âgé de 15 ans, alors qu'il est rarissime de garder un dogue allemand au delà de 10 ans. Ainsi à 7ans1/2, votre caniche aura l'équivalent en âge humain de 50 ans tandis que le rottweiller de votre voisin sera plus proche des 70 ans.

Cependant cette correspondance est une première approche qui ne tient pas compte de nombreux autres facteurs qui interviennent dans la longévité de vos animaux :

-les prédispositions raciales à certaines maladies.

-la stérilisation ou non des animaux

-l'alimentation: le surpoids est un facteur de vieillissement précoce

-le passé et le suivi médical de chacun

 

 

 

 

 

 

   

 

 

VOYAGER AVEC SON ANIMAL

 

Si vous devez franchir une frontière

Soit vous restez dans l'Union Européenne :

Il faudra vous assurez :

-de détenir le passeport renseigné correspondant à l'animal qui voyage

-que votre animal est correctement identifié par une puce electronique

-que votre animal est correctement vacciné contre la rage (lors de la première injection vaccinale anti-rabique, le vaccin n'est considéré valide qu'après 3 semaines écoulées depuis l'injection). Pour recevoir cette vaccination votre animal doit en outre être âgé de plus de 3 mois.

-que vous avez fait remplir par le vétérinaire qui examinera votre chien, le certificat de bonne santé au plus tôt 1 semaine avant le départ

CAS PARTICULIER concernant l'entrée au Royaume-Uni, Malte, Irlande et Suède :

Pour pouvoir entrer dans ces pays, vous devrez, en plus, présenter une attestation vétérinaire (emplacement prévu sur le passeport) indiquant que l'animal a reçu entre 24h et 5 jours avant le départ, un traitement spécifique contre Echinococcus Multilocularis .

 

Soit vous sortez de l'Union Européenne :

 

Selon le pays choisi les règles peuvent être différentes. Il est donc fortement recommandé de se renseigner auprès de l'ambassade.

De manière générale il faut anticiper son départ au moins 2 mois à l'avance car la réintroduction de votre animal depuis un pays où la rage n'est pas éradiquée peut necessiter des démarches supplémentaires (prise de sang pour un dosage des anticorps antirabiques dans un laboratoire spécialisé)

2 sites pou recueillir des informations sur les voyages à l'étranger avec son animal de compagnie:

- Le site de l'Administration française https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21374

- AniVet'Voyage http://anivetvoyage.com/

Si vous  restez en France métropolitaine

Vous pouvez voyager avec votre animal correctement identifié. Si vous hébergez dans un lieu suceptible d'accueillir plusieurs animaux (camping,...) il vous sera demandé que l'animal soit correctement vacciné contre les principales maladies contagieuses.

Le transport :

Si vous voyagez en transport collectif (avion, train, bateau...) renseignez-vous bien auprès de la compagnie sur les modalités de transport concernant les animaux domestiques : certaines les refusent, d'autres imposent des boites de transports, pour d'autres les conditions varient selon la taille des animaux ( tarifs, en cabine pour les plus petits mais en soute à bagages au delà d'un certain poids, ...)

Pour leur éviter le mal des transports, surtout si votre animal n'a pas été habitué aux trajets, pensez à les laisser à jeun au moins une 1/2 journée avant le départ. Il existe aussi des médicaments anti-nauséeux ou tranquilisants qui rendront le voyage le moins désagréable possible à vos compagnons.

FAIRE REPRODUIRE SA CHIENNE : NOUVEAUTES REGLEMENTAIRES

A partir du 1er janvier 2016, de nouvelles obligations seront applicables pour encadrer la vente et l'élevage de chiens et de chats. Le but de la nouvelle législation est d'encadrer la cession des animaux entre particuliers via notamment les annonces gratuites sur des sites internet, et d'encourager le recours à des professionnels de l'élevage de façon à limiter l'aspect commercial de la reproduction des animaux de compagnie des particuliers.

 

Ce qui change :

 -toute personne vendant au moins un animal issu d'une femelle reproductrice lui appartenant est considérée comme éleveur et doit se soumettre à de nouvelles obligations :

    *se déclarer éleveur à la chambre d'agriculture et obtenir un numéro de SIREN

    *indiquer ce n° de SIREN sur toutes les annonces publiées

-seules dérogations à ce dispositif:

    *lorsque l'animal n'est pas vendu mais donné : dans ce cas la mention "gratuitement" doit absolument apparaitre sur l'annonce

    *lorsqu'un vendeur vend uniquement des animaux inscrits au LOF ou LOOF (livre généalogique des animaux de pure race) et qu'il ne vend pas plus de une portée par an.

 

Les sanctions prévues vont de 750€ d'amende (absence de n° de SIREN) à 7500€ d'amende (non respect des mentions obligatoires sur les annonces)

 

Tous les détails en suivant : http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/15-09-animaux-flyer.pdf

En cas d'urgence

02.33.39.00.75

Horaires

Lundi : 8h15-12h / 13h30-19h
Mardi : 8h15-12h / 13h30-19h
Mercredi : 8h15-12h / 13h30-19h
Jeudi : 8h15-12h / 13h30-19h
Vendredi : 8h15-12h / 13h30-19h
Samedi : 8h15-12h / 13h30-16h

HORAIRES D'OUVERTURE DE LA CLINIQUE